Profil


 

 

 

 

 

 

Je suis médecin hospitalier dans un établissement de santé du Nord.

Tout en étant écolocritique (voir chronique d’une conversion), je n’en suis pas moins très impliqué dans l’écologie, celle des bactéries.

En effet mon domaine d’activité embrasse à la fois l’infectiologie clinique (le curatif) et l’hygiène hospitalière (le préventif).

 

Cette activité devient cruciale au sein de nos établissements de santé compte-tenu de l’évolution très inquiétante des résistances bactériennes et des problèmes thérapeutiques qui s’y rapportent. La diffusion des bactéries multirésistantes aux antibiotiques, quelque fois sous la forme d’épidémies, est une menace constante qu’il convient de juguler au mieux.

Cette situation est mondiale, aggravée par le fait que les laboratoires pharmaceutiques se sont désengagés de la recherche visant à mettre sur le marché de nouvelles molécules. Tous les voyants épidémiologiques sont au rouge.

 

Nous nous dirigeons lentement, si rien n'est fait,  vers une situation sanitaire difficile à gérer. Rappelons que la mortalité des maladies infectieuses avant l'ère des anti-infectieux était très importante et que les antibiotiques ont sauvés des millions de vie (méningites bactériennes, septicémies, gangrène, infections urinaires sévères…). Nous n’épiloguerons pas sur la tendance actuelle qui vise à disqualifier la vaccination. Les effets se font déjà sentir pour des maladies comme la rougeole ou l’hépatite B. La désinformation tourne à plein. Pour celles et ceux qui doutent de l'intérêt de la vaccination, il faut se rendre au Pakistan, beau pays peuplé de fous de Dieu qui interdisent la vaccination contre la poliomyélite. Résultat, une explosion de cette maladie avec une extension aux pays voisins.

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez consulter le topo ci-dessous qui risque peut être de vous interpeler. Il n'est pas question de sombrer dans le catastrophisme (habituel par les temps qui courent), mais de faire prendre conscience d'un problème majeur qui mérite qu'on y consacre plus de moyens.


Télécharger
C'est la fin des antibiotiques?
Hé oui, il n'y a pas que le climat qui devrait nous inquiéter. Une fois terminée la lecture du topo, allez donc boire une bonne bière, fraîche de préférence...
BMR fin ATB V2.pdf
Document Adobe Acrobat 12.3 MB

Ci-dessous quelques chiffres et tendances très inquiétantes si rien n'est fait:

Télécharger
150126_FHF_Antibiotiques_Factsheet.docx
Document Microsoft Word 30.4 KB

Pondération du catastrophisme bactériologique ci-dessus.

Le professeur Didier Raoult (Marseille), tiens un discours radicalement différent qu'il convient d'entendre. Pour lui , l'antibiorésistance ne doit pas nous alarmer outre mesure. Il reste encore des molécules actives, et les tendances exposées dans le document de la FHF résultent de modélisations. On ne peut que lui donner raison sur la confiance à accorder aux modélisations, le meilleurs exemple étant celles du GIEC incapables de prévoir le hiatus de 18 ans ni de fournir la moindre explication sur ce phénomène malgré l'explosion mondiale des émissions de CO2.

 

1.http://www.lepoint.fr/invites-du-point/didier_raoult/raoult-cessons-de-nous-alarmer-sur-l-antibioresistance-20-10-2015-1975216_445.php 

2. http://www.lepoint.fr/invites-du-point/didier_raoult/raoult-les-generalistes-pas-responsables-de-la-resistance-aux-antibiotiques-30-10-2015-1978007_445.php


L’apocalypse ne sera donc pas nécessairement gazeuse (CO2). En effet, les bactéries nous devancent sur cette Terre de plusieurs milliards d’années et nous survivront en cas d’apocalypse ardemment souhaitée par les adorateurs de «Mère Nature», qui soit dit en passant, se fiche complètement de nous.

 

Tous les besogneux comme moi, qui tentent de limiter ce problème dans les établissements de soins (mais pas seulement), ne font pas le poids face aux saints pandas, ours polaires et crognotes à crête mordorée. Ne parlons évidemment pas des stars médiatiques et politiques très préoccupées par l’environnement mais encore plus par leur environnement.

 

Bref, nous sommes très nombreux dans ce beau pays à faire de l’écologie à notre niveau aux antipodes de celle de nos écologistes moralisants.

Quelques informations professionnelles.


Diplôme d’Etat de Docteur en Médecine

DU Pathologie tropicale (Lille)

DU d’Antibiothérapie clinique (Lille), DU de Pédiatrie Pratique (Lille)

Diplôme de Médecine tropicale (Institut de médecine tropicale Prince Leopold (Anvers,Belgique)

DU d’Infections Nosocomiales et Hygiène Hospitalière (Paris VI)

DU Méthodes et Pratiques en Santé Publique (Lille)

Concours National de Praticien Hospitalier

DIU Méthodes en épidémiologie hospitalière Lille 2, Paris VI.

DIU Cicatrisation normale et pathologique Lille 2, Rouen, Amiens.

DIU Physiopathologie et thérapeutique des maladies infectieuses. Université Paris 7- Denis,Diderot- UFR X. Bichat.

DIU sur les infections ostéo-articulaires (Paris-Lille-Lyon-Toulouse).

DESC de pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique.

 

Publications

1.   Levent. T, Paradis. P, Vasseur. M, Parlabene E – l’étude de l’antibiothérapie : un outil de surveillance. L’expérience d’un hôpital général, hygiène n°12 janvier – février – mars 1996.

2.   Cattoen. C, Levent. T, Grandbastien. B – Observatoire régional P. aeruginosa du Nord Pas de Calais : données épidémiologiques et microbiologiques. Médecine et maladies infectieuses Mars 1999, Vol 29, n°3.

3.  Levent. T, Grandbastien. B, Beaucaire. G – Politique de maîtrise des bactéries multirésistantes aux antibiotiques dans la région Nord-Pas de Calais. Médecine et maladies infectieuses 2001 ; 31 : 19-24.

4.     Prélèvements d’environnement dans les établissements de santé : modes opératoires. ARECLIN 2001.

5.     Guide d’auto-évaluation sur la biocontamination de l’environnement. Observatoire de la biocontamination de l’environnement. Réseau santé qualité. Juin 2002.

6.   Levent. T, Alibert. J, De Santis. E, Paradis.P. La lutte contre la diffusion des bactéries multirésistantes aux antibiotiques dans un établissement de taille moyenne : un combat difficile. Médecine et maladies infectieuses : 33 (2003) 143-149.

7.   Levent. T, Gauthier. M, Dezorzi. S, Paradis.P. L’hygiène hospitalière et le conseil en antibiothérapie : un duo opérationnel face au problème de la diffusion des bactéries multirésistantes aux antibiotiques. Médecine et Maladies infectieuses : 35(2005) 443-449.

8.  Levent. T, Lambiotte. F, Vasseur. M, Dezorzi. S, Gosteau. L, Paradis. P. Evaluation prospective de la prescription des glycopeptides dans un hôpital général. Médecine et Maladies Infectieuses : 35 (2005) 411-416.

9.  Levent T, Remiens A, Cypriani CO, Blanckaert K, Grandbastien B. Prise en charge d’une épidémie d’infections à C. difficile dans un établissement de long et moyen séjour. Antibiotiques 2007 ; 9 : 284-7.

10. Levent T, Vandevelde D, Delobelle JM et al. Infection risk prevention following total knee arthroplasty. Orthop Traumatol Surg Res ; 2010 Feb;96(1):49-56.

11.  S.Alfandari, T.Levent, D. Descamps et al. Evaluation of glycopeptide use in nine French hospitals. Med Mal Infect (2009). Doi:10.1016/j.mdemal.2009.10.019

12. Levent T, Cabaret. Ph. Evaluation régionale des habitudes de prescription des fluoroquinolones. Médecine et maladies infectieuses (2010). Doi :10.1016/j.medmal.2010.02.2009.

13. Delfosse. F, Pronnier .P, Levent. T, Blanckaert. K. Infections complicating nerve catheter for postoperative analgesia : about twoo cases. Annales Françaises Anesthésiologie et de Réanimation. 30 (2011) 516-520.

14.  T. Levent, F. Delfosse, F. Lambiotte, S. Dezorzi, L. Gosteau, M.Vasseur. Une consommation élevée d’antibiotique est-elle toujours le reflet de mauvaises pratiques ? Médecine et maladies infectieuses 42(2012) 309-314.

 

Communications

1.  Paradis P., Levent L., Royer D. – accès aux soins des populations démunies sur la commune de Fourmies. Conférence internationale « Santé précarité vulnérabilité en Europe » 15/11/1996 UNESCO PARIS.

2. Cattoen C, Descamps D., Bouillet L., Levent T. – Observatoire P. Aeruginosa du réseau des Microbiologistes du Nord Pas de Calais de l’ARECLIN . Données épidémiologiques 17° RICAI 4-5/12/1997 Paris – poster 399/824.

3.  GrandBastien B., Cattoen C., Berrouane Y., Descamps D., Levent T. – Epidemiology of P. Aeruginosa infections in northem France – The society for Healthcare Epidemiology of America April 5-7-1998 Orlando.

4.   GrandBastien B., Coignard R., Levent T. – Quels moyens pour une surveillance régionale des Bactéries Multirésistantes. 3ème journée du Réseau Régional d’Hygiène de Basse Normandie 18/09/1998.

5.   Levent T. – L’enquête régionale d’évaluation des Pratiques et des Moyens dans la lutte contre la diffusion des BMR. 5ème journée de l’ARECLIN . Prévention des infections à BMR. Lille 07/04/1998.

6.  Levent T. – Le protocole idéal – 6ème journée régionale de l’ARECLIN . Les infections nosocomiales « l’affaire de tous ». – jeudi 22 avril 1999 Lille.

7.  GrandBastien B, Levent T , Berhouane Y- Multidrug Resistant organisms control : assessement of resources available in northern France Hospitals – P-S2-30 .4th decenal international conference on nosocomial and healthcare association infections ATLANTA – March 5-9,2000.

8.   Cattoen C, GrandBastien B, Descamps D, Levent T, Roussel-Delvallez M , Beaucaire G - Observatoire P. Aeruginosa du réseau des Microbiologistes du Nord Pas de Calais de l’ARECLIN . Données de l’étude 1998\1999. 20 ° RICAI 7-8/12/2000 Paris – poster 193/C15.

9.   Levent T, Paradis P, GrandBastien B – l’expérience d’une équipe opérationnelle en hygiène multisites : avantages, inconvénients. X11ème congrès national de la SFHH – 7-8/06/2001 Lille.

10.  Degrave A  Levent T, GrandBastien B – Bactéries multirésistantes en SSRLD . X11ème congrès national de la SFHH – 7-8/06/2001 Lille.

11. Levent T. Assurance qualité au bloc opératoire – Prévention des infections nosocomiales en milieu chirurgical. Deuxième journée d’hygiène hospitalière du Centre Hospitalier de Lens. 11\10\2001

12. Grandbastien B, Puisieux F, Levent T et col. Noso-gériatrie Nord-Pas de Calais : un réseau de surveillance des infections nosocomiales en SSRLD ; Congrès régional de gériatrie.23 novembre 2002. Maubeuge.

13. Levent T, Alibert J, De Santis E , Paradis P. Les soignants face à l’isolement : une approche ethnologique. XIV° Congrès National de la Société Française d’Hygiène Hospitalière. CNIT-Paris 5 et 6 juin 2003. P001.

14.  Grandbastien B, Puisieux F, Levent T. Noso-gériatrie-Nord-Pas de Calais : un réseau de surveillance des infections nosocomiales en SSRLD. XV° Congrès national de la Société Francaise d’Hygiène Hospitlaière. Montpellier 10-11 juin 2004. CL 14.

15. Stock B, Hassan EK, Levent T, Queverue M, Puisieux F et al. L’épidémiologie des infections nosocomiales comme outil d’aide à la maîtrise des infections en SSRLD : L’expérience du réseau Noso-Ger Nord-Pas de Calais. 16° journées nationales de la société des infirmier(e)s en hygiène hospitalière de France. 06-07/10/2005. Marseille.

16.  Levent T, Lambiotte F, Vasseur M, Dezorzi S, Gosteau L, Paradis P. Audit des prescriptions : utilisation des glycopeptides dans un Hôpital général en 2003. Poster B03, 6° Journées Nationales d’Infectiologie, Nice 8-10/06/ 2005.

17. Lambiotte F, Levent T, Vasseur M, Gosteau L, Castro M. Evaluation de la prescription des glycopeptides dans un service de réanimation polyvalente. XXXIV° Congrès de la Société Française de réanimation de Langue Française. CNIT, Paris-la-Défense, 18-20 janvier 2006. SP 289.

18. Levent T, Grandbastien B, Alfandari S. Evaluation multicentrique de l’utilisation des glycopeptides. Journées nationales d’infectiologie 2007. Dijon. COL-05.

19. Levent T, Remiens A, Cypriani CO, Blanckaert K, Grandbastien B. Prise en charge d’une épidémie d’infections à C. difficile dans un établissement de long et moyen séjour. Journées nationales d’infectiologie 2007. Dijon. N-04

20. Levent.T et col. Evaluation régionale des habitudes de prescription des fluoroquinolones. Médecine et maladies infectieuses. 10° journées nationales d’infectiologie. Lyon 11-12 juin 2009. Poster N-09.

21. Levent.T et col. Infections profondes du site opératoire(IPSO) sur prothèse totale de genou (PTG). Evaluation de la prévention du risque infectieux et de la prise en charge thérapeutique. 10° journées nationales d’infectiologie. Lyon 11-12 juin 2009. Poster K-09.

22.  Levent.T, Lambiotte.F, Dezorzi.S, Gosteau.L, Vasseur.M. Pertinence de la prescription des antibiotiques dans un hôpital général. 10° journées nationales d’infectiologie. Lyon 11-12 juin 2009. Poster commenté T-04.

23. Cattoen. C, Blankaert. K, Cabaret. P, Grandbastien .B, Joly. I, Levent. T, Roussel-Delvallez. M. Données épidémiologiques relatives à E.coli sécréteur de bêtalactamase à spectre étendu (BLSE) dans les établissements de soins du Nord-Pas de Calais (NPDC). 10° journées nationales d’infectiologie. Lyon 11-12 juin 2009. Poster commenté V-04.

24. Cattoen. C, Blankaert. K, Cabaret. P, Grandbastien .B, Joly. I, Levent. T, Roussel-Delvallez. M. Surveillance épidémiologiques relatives d’E.coli sécréteur de bêtalactamase à spectre étendu (BLSE) dans les établissements de soins de la région Nord-Pas de Calais (NPDC). 10° journées nationales d’infectiologie. Paris, 29° RICAI, 3-4/12/ 2009. Poster 512/83A.

25. Levent.T, Lambiotte.F. Gestion d’une épidémie d’ABRI ; Rôle de l’environnement ? Journée sur la prévention du risque infectieux en réanimation. ILIS, 15 décembre 2011.

26.  Levent. Thierry. Rôle et action du référent sur le bon usage des antibiotiques. SP04-Session SPILF. XXIVe Congrès de la SFHH,CNIT, 29-31 mai 2013.