Charles Vernin


Le corps noir.. c'est pas simple.

 L'air, à la température ambiante qui contient du CO2 très dilué rayonne t-il comme un corps noir ?  

Le GIEC considère que OUI et applique la loi de Stefan sans état d'âme.

Or N2 et O2 ne sont pas des gaz absorbants l'infrarouge et ils ne peuvent donc pas émettre à la température ambiante. Le CO2 n'a que 2 bandes d'absorption étroites et on ne donc pas lui appliquer la loi de Stefan d'un spectre continu. (c'est une exception à la fameuse règle qui dit que tout corps émet un rayonnement en fonction de sa T)

Quand on passe sa voiture au contrôle technique, le contrôle du CO des gaz d'échappement peut se faire avec un spectromètre IR: les gaz étant chauds, on a un spectre d'émission- et non d'absorption- et il y a un canal N2 à la température ambiante, qui n'absorbe pas et qui sert d'étalonnage.

Par contre la réponse à la question devient OUI avec des  gaz à haute température qui rayonnent alors comme le corps noir:

Quand on regarde la chambre de combustion (1200 °C ?) d'un four de raffinerie par exemple, à travers un hublot, on ne distingue rien...c'est un corps noir.

Les gaz chauds d'une fusée (CNES par exemple) rayonnent également comme le corps noir.

Conclusion (dont on peut trouver confirmation par ailleurs): l'air à la température ambiante ne rayonne pas comme le corps noir et sort du domaine d'application de la loi de Stefan

Le seul fait d'appliquer la loi de Stéfan à l'air invalide déjà la théorie de l'effet de serre utilisée par le modèles climatiques généraux.

Ah ce foutu corps noir !! 


le blog de Charles Vernin

https://kin152.gadz.org/climatologie.htm

 


Télécharger
XX--CYCLE CARBONE IPCC-AR5 -V0 du 030415
Document Microsoft Word 296.0 KB

Télécharger
14REV-JUIN 2015-RETRAIT DES GLACIERS ALP
Document Adobe Acrobat 703.3 KB

Télécharger
203-- DESEQUILIBRE THERMIQUE DE LA TERR
Document Adobe Acrobat 188.6 KB